Le pyromane de l’Elysée

Publié le par PS de Narbonne



La section PS de Narbonne communique


Le pyromane de l’Elysée


C’est d’une logique effrayante, mais imparable, après avoir asphyxié les collectivités locales en incluant le remboursement de la TVA (qui leur est due sur leurs investissements) dans les dotations plafonnées que l’Etat s’est engagé à leur verser suite à la décentralisation, voilà que celui qui se prétend le Président du pouvoir d’achat décide, du seul fait du prince, de supprimer la taxe professionnelle que ces collectivités perçoivent en annonçant une hypothétique taxe carbone qui pèsera principalement sur le pouvoir d’achat des salariés.

A l’heure où Jacques Bascou et son équipe tant à la Mairie qu’à la CAN mettent en place des actions, dans le secteur économique, pour créer de la richesse au profit de l’emploi.

A l’heure où Marcel Rainaud et l’assemblée départementale font le choix politique de soutenir les investissements des communes pour sauver les entreprises et les emplois Audois.

A l’heure où Georges Frêche et Eric Andrieu investissent dans la création de 4 parcs régionaux d’activité dans l’Aude.


Sarko n’a qu’une obsession: leur couper les vivres et faire payer les plus pauvres pour sauver son train de vie et sa nouvelle augmentation de 11,5 % de son argent de poche à l’Elysée.

Quand le Pays entier attend l’indispensable réforme fiscale, rendue obligatoire par la crise, il poursuit dans son entêtement en ne proposant que de piocher dans le portefeuille des contribuables et des consommateurs, quitte à tuer le potentiel et la richesse de nos territoires.

Le peuple de France clame massivement sa colère, son inquiétude et son refus dans la rue.

Maintenant que Sarko « s’aperçoit qu’il y a des grèves », peut être serait-il temps qu’il entende la colère qui gronde, mais n’est il pas déjà trop tard pour éteindre les feux qu’il a lui-même allumés en outre mer comme en métropole ?

Publié dans Actualités

Commenter cet article