Les socialistes et la construction européenne

Publié le par PS de Narbonne



La section PS de Narbonne communique


Les socialistes et la construction européenne


Depuis toujours, nous socialistes, à travers les grandes figures de notre parti : Jean Jaurès, François Mitterrand et Jacques Delors (le père de ...), sommes fiers d'avoir toujours été les pionniers de la construction européenne.


C’est une élection essentielle qui se joue le 7 juin, parce que la moitié de notre législation aujourd’hui est de source européenne.
Cette Europe est aujourd'hui, et depuis de trop nombreuses années, aux mains de quelques obscurantistes libéraux qui nous entraînent dans l’abîme, il est temps de changer cette donne.

Ne laissons plus cette droite mener notre destin, cette droite qui pense que l'Europe n'est qu'un marché, qu'une zone de libre-échange ou tout est permis pour les puissants et les plus riches, et qui n’ont pour seule ambition que de réduire les dépenses sociales et publiques des Etats.

Nous avons le devoir de proposer aux millions de chômeurs et à tous les travailleurs pauvres, victimes de cet ultralibéralisme, une autre vision : Celle d'une véritable Europe sociale !

C'est notre devoir de socialistes Français, au sein d'un parlement européen ancré à gauche, que d'imposer une harmonisation de la fiscalité, de construire un droit de travail commun pour que l'ouvrier Polonais et le salarié Espagnol aient droit aux mêmes protections.


Une Europe sociale certes, mais également une Europe ou l'écologie doit être au coeur de chaque solution.

Ne restons pas à la traîne de l'Amérique d'Obama qui a bien compris, lui, que s'attaquer aux  problèmes de l'environnement, du développement durable et aux sources de la pollution, c'est construire la croissance du XXI ième siècle.

Cette Europe que nous voulons construire devra également se tourner vers le continent Africain, afin de lui donner les moyens d'un véritable essor économique durable, ainsi que les moyens de construire de grands projets pour lutter contre les maladies et parfois la famine.

Le développement économique de cet immense continent voila une source de croissance inestimable, tant pour lui même que pour nous, Européens.

Au-delà de cet enjeu ô combien essentiel il s’agit bien évidemment de renvoyer à leur chères études les Manuel Barroso (Président de la commission européenne et ancien premier ministre Portugais) présenté à l'époque de sa nomination, en 2004, comme plus libéral qu'Alain Madelin c'est dire !!!, sans parler de l’inénarrable Jean-Claude Juncker (Président de l'Eurogroupe).

Un an après les municipales et la déroute des amis de Monsieur Sarkozy, il est important qu'un grand nombre de Français envoient une piqûre de rappel et un message fort à ces incapables qui nous gouvernent.

Depuis deux ans leur politique a consisté à baisser les impôts des plus favorisés : impôt sur le revenu, impôt sur la fortune, baisse des charges des entreprises sans aucune contrepartie; depuis deux ans des choix budgétaires ont été faits à rebours de l’ambition de solidarité : réduction des budgets du logement, des budgets de l’emploi, affaiblissement du budget de l’Education.

A travers ce vote nous nous devons de dénoncer cette politique clientéliste qui réserve tous les avantages à une minorité de privilégiés et en fait supporter tous les sacrifices par le plus grand nombre.

www.changerleurope.fr



Publié dans Européennes 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article