Le Ni Ni des NN

Publié le par Parti Socialiste de Narbonne

0NvEntete.jpg

 Le "Ni Ni" des "NN"

Aujourd'hui "NN canal historique" s'émancipe et nous parle de ses grands principes.
 
Ni Michel Moynier et ses acolytes. Ni l'UMP !
Nous disent "l'héritier" et sa garde rapprochée ...
 
En vertu n'en doutons pas de leur grand ressentiment de circonstance, envers les partis politiques ...
 
Quelle crédibilité accorder à ceux qui ont régnés sans partage pendant 37 longues années sur notre ville et qui se sont accommodés qu'aucun parti de droite ne se mette en travers de leur route lorsqu'il s'agissait de solliciter le vote de nos concitoyens ?
 
Cet apolitisme de façade dont s'est servie la droite locale durant plus de trois décennies et initiée fort habilement par Hubert Mouly nous est resservie aujourd'hui par sa descendance qui nourrit semble-t-il des ambitions pour 2014.

NN


Trois ans après le vote massif en faveur de Jacques Bascou, les habitants de Narbonne Est, lors de l'élection cantonale ont administrés une piqûre de rappel à ces nostalgiques du siècle dernier, en signifiant clairement leur défiance envers cette droite officielle (M. Barsanti) et cette droite honteuse (M. Malquier) qui nous sert d'opposition.

Aucune Narbonnaise et aucun Narbonnais n’est dupe, tous connaissent les convictions politiques des femmes et des hommes de l'ancienne majorité municipale.

Évidemment, nous socialistes et avant tout Républicains, nous ne nous réjouissons pas de nous retrouver au second tour d'une élection comme ce fut le cas le 27 mars, face à un adversaire issu d'un Parti politique dont la seule raison d'être est de propager la haine, et en particulier celle de l'étranger.
 
C'est pourquoi notre souhait pour 2014, est de retrouver face à Jacques Bascou lors du deuxième tour, une candidate ou un candidat Républicain qui assume ses convictions et qu’il ne fasse pas fi de ses accointances avec tel ou tel parti politique.

En toute humilité nous suggérons donc à notre futur outsider qu'il fasse sienne cette répartie :

«  L'apolitisme ça eut payé ».

 

Publié dans Actualités

Commenter cet article